Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Europe sans frontières

Europe sans frontières

Europe sans frontières

Aujourd’hui on parle beaucoup de l’Europe sans frontières. Peut-être même trop parfois. Les gens comprennent le sens général de ce slogan, cependant ce n’est pas toujours facile à expliquer ce que cela veut dire, pas au niveau réglementaire et politique, mais justement au niveau de la vie quotidienne, tant pour les citoyens des pays cités ci-dessous que pour les touristes. Etant jadis un peu plus que touriste (du point de vue de nos compatriotes, bien sûr), j’ai essayé de faire une petite «enquête» sur le phénomène de l’Union Européenne.

Mon premier voyage à l’Hexagone s’est effectué en 1997. Je faisais partie d’un groupe d’étudiants de l’Université de Naïanova qui sont partis à Paris pour y continuer leurs études. Sur les visas collés dans nos passeports, il était marqué «France + transit Schengen». Cela indiquait que le possesseur du passeport pourrait franchir librement les frontières des pays ayant signé l’accord de Schengen, à savoir la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Grèce, l’Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Autriche et le Portugal.

Bien sûr, cette disposition ne s’applique qu’aux étrangers. Pour les Français et les citoyens des autres pays de l’UE les voyages sont encore plus simples. Ils peuvent désormais franchir toute frontière intérieure à l’Union par tout mode de transport — la voiture, l’avion, le train ou le bateau. Voilà enfin la liberté et l’égalité attendues!

En fait, la vie et les études à l’étranger n’étaient pas si faciles que ça, mais, moi avec des copains, on a pu trouver le temps libre de se relaxer un peu. L’année suivante, on a entrepris un voyage en voiture au Luxembourg, en Italie, en Allemagne et au Monaco. Lors de cette excursion j’avais eu la possibilité d’approuver la transparence des frontières européennes. Ce qui était le plus difficile, c’était de comprendre où sont les frontières mêmes, car, par exemple, à celle qui sépare la France de l’Italie, on n’a point vu d’agents de douane, enfin aucun office de douane. Il n’y avait que deux petits bâtiments ressemblant aux abribus et rien d’autre. Carrément rien. Et seulement les panneaux écrits en italien nous ont fait comprendre où l’on s’est trouvé. Bref, tout était pareil, ou presque. Les magasins, les autoroutes, les marchés…

Il est bien évident que si vous voulez tirer tous les avantages de votre voyage en Europe, n’hésitez pas à louer une voiture. En ce cas-là n’oubliez surtout pas votre permis de conduire qui est valable dans tous les pays de l’Union Européenne.

Il est conseillé d’emporter votre carte verte d’assurance: elle prouve que vous êtes assuré contre les dommages que vous pourriez causer à autrui. En France, par exemple, l’assurance de la voiture est obligatoire. Si vous avez un accident au volant d’une voiture non assurée, vous risquez de faire prolonger votre séjour au pays de vin et de fromage beaucoup plus que c’était prévu.

En ce qui concerne la fameuse devise européenne, l’euro, — hélas, nous n’avons pas pu nous en servir pendant notre petit tour d’Europe. Les billets et les pièces de monnaie en euros seront utilisables à partir du 1er janvier 2002. Mais vous pouvez régler en euroslors de vos déplacements à l’intérieur du nouvel espace monétaire par carte de crédit, carte de paiement, chèque de voyage, mandat cash. Quasiment dans tous les magasins de grande distribution et même dans certaines boutiques sur la vitrine ou sur une caisse enregistreuse, on voit les prix affichés en monnaie nationale et en euros. Figurant aussi dans un catalogue ou une publicité le logo € signifie que les prix de nombreux produits ou services sont libellés tant en euros qu’en monnaie nationale. Mais attention: les paiements transfrontiers restent souvent plus chers que les paiements domestiques, même en euros.

Les citoyens d’un pays des Seize peuvent acheter toutes sortes de produits et d’appareils électroménagers, chaînes hi-fi, téléviseurs, vidéos, ordinateurs, etc., à un autre Etat membre et les ramener chez eux sans avoir à les déclarer à la frontière, où il n’y a d’ailleurs plus de douaniers. Lors de ces achats, ils payeront la TVA comme tout citoyen de ce pays et ils n’auront, bien entendu, plus à la payer une seconde fois dans leur pays.

Mais, si vous êtes citoyen d’un pays tiers (la Russie en fait l’exemple), la TVA payée à l’intérieur de l’UE vous est remboursée par la douane. Pour cela, il faut effectuer vos achats dans un même magasin à une somme minimale de mille deux cents francs et en avoir une preuve.

Enfin, il reste d’ajouter que malgré toutes les déclarations des hommes politiques et des journalistes, l’Europe n’est pas encore un nouveau pays, un «paradis» sans frontières. Pour le moment, il reste les frontières topographiques. Il existe parfois des malentendus et des désaccords, mais la chose la plus importante, à mon avis, est la volonté des gens de s’unir, d’essayer de se comprendre, de trouver la solution. Cette énergie, cette aspiration au futur communautaire, cela manque souvent ici, chez nous. Bref, je vous souhaite de faire un jour le voyage à l’un des plus puissants pays du monde «la république d’Europe».

par Evgueni Pouchkarev

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Подписка
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (darianna)
    активность: 12 часов, 12 минут назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 2 недели, 2 дня назад
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 1 месяц, 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (rina)
    активность: 10 месяцев, 2 недели назад
  • Рисунок профиля (diadi)
    активность: 11 месяцев, 1 неделя назад
Группы
Мы ВКонтакте