Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

L comme Luxembourg

L comme Luxembourg

L comme Luxembourg

Géo

Le Grand-Duché de Luxembourg est situé au cœur de l’Europe occidentale entre la Belgique, la France et l’Allemagne. Il couvre un territoire de 2586 km2 qui s’étend du nord au sud sur une distance maximale de 82 km et sur 57 km de l’est à l’ouest. Sa population totale s’élève à 441300 habitants. Le pays bénéficie d’un climat tempéré sans extrême, grâce à la mer distante de quelque 320 km. L’atmosphère est pure et salutaire pour la santé.

Les quatre rivières les plus importantes du Grand-Duché sont la Moselle, la Sûre, l’Our et l’Alzette.

La partie septentrionale — l’Oesling — fait partie du grand ensemble Ardennes-Eifel et se caractérise par des hauteurs boisées et des vallées encaissées dont les cours d’eau rehaussent le charme.

Le Sud du pays (appelé «Bon Pays») est couvert d’une opulente verdure: beaucoup de forêts, une agriculture variée et même toute une région de vignes le long de la Moselle. Ce vignoble fait partie d’une des régions viticoles les plus septentrionales d’Europe. Profitant d’un microclimat particulièrement doux, le vignoble luxembourgeois produit des vins de grand caractère, qui méritent largement leur place parmi les appellations au grand renom.

Véritable «concentré touristique» en raison de l’exiguïté de son territoire, le Luxembourg semble avoir été créé sur mesure pour le tourisme qui est devenu une importante source du revenu national.

L’industrie lourde est cantonnée dans la partie méridionale du pays (appelée «Terre Rouge») qui, avec le déclin de la sidérurgie, s’est reconvertie progressivement en région touristique.

D’un point de vue administratif, le territoire est divisé en trois districts (Luxembourg, Diekirch et Grevenmacher), 12 cantons, 118 communes et 4 circonscriptions électorales.

Système Politique

Le Luxembourg est une démocratie représentative, sous la forme d’une monarchie constitutionnelle.

L’exercice du pouvoir exécutif appartient au Grand-Duc, secondé par les membres de son gouvernement. Le pouvoir législatif appartient conjointement au Grand-Duc et à la Chambre des députés.

La couronne du Grand-Duché est héréditaire dans la famille de Nassau. Elle se transmet en ligne directe par ordre de primogéniture dans la descendance mâle.

S.A.R. le Grand-Duc Henri a succédé à son père le Grand-Duc Jean le 7 octobre 2000.

Histoire

L’année 963 marque le début de l’histoire du Luxembourg quand le comte Sigefroid échange des terres contre un petit castel en ruines, appelé «Lucilinburhuc» (ce qui signifie «petit château»), situé à l’endroit de l’actuelle capitale.

Sigefroid fait construire ici un château, autour duquel, au fil des siècles, une ville-forteresse se développe.

L’histoire du Luxembourg est principalement dominée par des souverainetés étrangères. En 1443, l’acquisition du Luxembourg par Philippe le Bon16 de Bourgogne sera déterminante pour son destin: intégré à l’Etat Bourguignon, puis aux Pays-Bas, le Luxembourg sera un intermédiaire entre le royaume de France et l’empire allemand. En 1715 les principautés du Nord forment une confédération appelée les Pays-Bas, auxquels le Luxembourg appartiendra jusqu’en 1839.

En 1839 le traité de Londres a confirmé le statut d’indépendance du Luxembourg. C’est à ce moment que le territoire prend sa forme actuelle.

En 1921 est créée l’union économique belge-luxembourgeoise. Celle-ci est anéantie par l’occupation allemande en 1940, mais dès 1944, l’union du Benelux est conclue par les gouvernements de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg.

La participation du Luxembourg dans le processus de la construction européenne s’inscrit dans la politique étrangère luxembourgeoise. En 1948, le Luxembourg est membre fondateur de l’OTAN. En 1952, la ville devient le siège provisoire de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA), et ainsi la première capitale de l’Europe.

A partir des années 60, la naissance d’une grande place financière poursuit le processus d’intégration du pays à l’Union européenne et fera de la ville de Luxembourg une des villes les plus cosmopolites d’Europe. Elle est remarquable par son site et son histoire plus que millénaire.

Luxembourg-ville

La capitale du Luxembourg, appelée Luxembourg-ville, compte environ 80.000 habitants de près de 110 nationalités différentes et se trouve au sud du pays. Elle surprend par le contraste entre la vieille ville avec ses forteresses millénaires et la ville haute, véritable centre cosmopolite aux multiples facettes, perché sur un plateau rocheux découpé à pic.

  

Sur ce plateau du Kirchberg, au nord-est de la ville, est implanté le quartier européen, siège de nombreuses institutions européennes dont Le Parlement européen, Le Conseil de l’Union européenne, La Commission européenne, La Cour de justice des Communautés européennes, La Banque européenne d’investissement et d’autres.

Luxembourg-Ville est aussi appelée «la ville des ponts», puisqu’elle en comporte 110 reliant les différents quartiers.

En 1994, les vieux quartiers et les fortifications de la Ville de Luxembourg ont été déclarés «patrimoine mondial de l’Unesco». Selon l’Unesco, ils «montrent, dans un environnement naturel saisissant, des vestiges impressionnants de l’ancienne cité. Luxembourg, dont la fondation date de 963, a joué un rôle important dans l’histoire européenne des siècles durant.»

Langues

La situation linguistique au Luxembourg se caractérise par la pratique et la reconnaissance de trois langues officielles: le luxembourgeois, le français et l’allemand. Dans ce pays les noms des villes sont toujours indiqués en deux langues.

 

Ce plurilinguisme est issu de la coexistence de deux groupes ethniques, l’un roman et l’autre germanique. Déjà à l’époque, le français jouissait du plus grand prestige. Ni les Espagnols, ni les Autrichiens, ni les Français n’ont jamais mis en question l’usage privilégié du français en tant que langue officielle et administrative. L’allemand s’appliquait comme langue écrite dans le domaine politique pour commenter les lois et les ordonnances afin de les rendre compréhensibles à tout le monde. A l’école primaire, l’enseignement se limitait à l’allemand tandis qu’on ajoutait le français à l’enseignement secondaire.

Il faut cependant noter que le luxembourgeois («Lëtzebuergesch») a revêtu une position subalterne jusqu’à nos jours. Son enseignement n’a été introduit à l’école primaire qu’à partir 1912.

Le Luxembourg attire l’attention internationale de par sa place financière, mais c’est grâce à une forte immigration qu’il est considéré aussi comme un microcosme de l’Europe, et comme un modèle d’ouverture sur l’extérieur. De plus, de par sa petite taille, il a su garder l’image d’un pays serein et «à échelle humaine» par la faible distance qui sépare les habitants de leurs autorités.

Résumette
Le Luxembourg n’est pas un pays le plus petit en Europe, mais bien plutôt il est le plus concentré. C’est une «Europe en miniature» qui marie la monarchie et la démocratie, l’ancienneté respectée et la participation active dans le processus de la construction européenne. C’est un minuscule pays où les habitants de plus de cent nationalités parlent plusieurs langues dont trois — le luxembourgeois, le français et l’allemand — sont officielles et enseignées à l’écoles. Véritable pôle touristique et siège de nombreuses institutions européennes, le Luxembourg est considéré comme un modèle d’ouverture sur l’extérieur, voire sur l’avenir.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 7 часов назад
  • Рисунок профиля (darianna)
    активность: 5 дней, 2 часа назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 3 недели назад
  • Рисунок профиля (rina)
    активность: 10 месяцев, 2 недели назад
  • Рисунок профиля (diadi)
    активность: 11 месяцев, 2 недели назад
Группы
Мы ВКонтакте