Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Place de la Bastille

Place de la Bastille

Place de la Bastille

Au sol de la place de la Bastille des lignes de pavés tracent le contour de l’ancienne forteresse, La Bastille, qui a été détruite morceau par morceau à la fin de 1789. La place de la Bastille date de 1803. En son centre, se dresse la colonne de Juillet, haute de 47 mètres, érigée en 1833 en mémoire des Parisiens tués lors des journées de juillet 18301. Au sommet de la colonne se trouve le génie de la Liberté. L’ouverture de la rue de Lyon en 1847, du boulevard Henri IV en 1866 et la construction de la gare en 1859 ont profondément modifié l’aspect de cette place.

Le château de la Bastille

Sa construction a été décidée au XIVe siècle. Le château fort répondait à des objectifs militaires précis: il devait renforcer du côté Est l’enceinte du château de Charles V, défendre la porte Saint-Antoine, et protéger l’hôtel Royal Saint-Paul: résidence de Charles V.

La construction a débuté entre les années 1367 et 1371 sur les plans du prévôt2 Hugues Aubriot qui envoyait les archers3 «recruter» tous les oisifs de la capitale pour les enrôler de force sur le chantier. Devant le mécontentement général, Aubriot a été disgracié4 et… est devenu le premier «hôte» de ce bâtiment.

Le château de la Bastille

Le château de la Bastille

Le château était composé de huit tours dont les murs avaient six pieds d’épaisseur (un pied étant égal à 33 cm). Elles étaient reliées entre elles par des murs de neuf pieds d’épaisseur. Un large fossé, que l’eau de la Seine remplissait en hiver, entourait la forteresse.

Cette forteresse était située légèrement à l’est de la place actuelle, un pavage5 spécial à l’angle du boulevard Henri IV, des rues St Antoine et Jacques Cœur indique l’emplacement de certaines des tours.

Le château devient une prison

Bien que quelques détenus aient séjourné à la Bastille, ce n’est qu’à partir du XVIIe siècle sous Richelieu qu’elle est devenue prison d’Etat. L’internement6 se faisait par lettres de cachet7 et non par jugement. On enfermait les criminels d’Etat, traîtres ou espions, les écrivains qui déplaisaient au Pouvoir, des fils de famille débauchés. Des aristocrates tels que le marquis de Sade, qui en est sorti peu de temps avant le 14 juillet 1789, des écrivains comme Voltaire y ont séjourné. Ce dernier accusé d’avoir écrit un pamphlet contre les filles du Roi y est resté près d’un an, en 1717. A sa sortie il a reçu du Régent une pension de mille écus qui lui a donné l’occasion de faire un bon mot: «Je remercie Votre Altesse Royale8 de ce qu’elle veut bien se charger de ma nourriture, mais je la prie de ne plus se charger de mon logement».

Le plus célèbre et néanmoins mystérieux prisonnier était le masque de fer. Qui était-il? Un frère jumeau de Louis XIV, le comte Mattioli, le prêtre Eustache Dauger ou l’ancien page du Roi Eustache de Cavoye, le mystère subsiste… On possède deux extraits du journal de Dujonca, major de la Bastille sur lequel on peut lire: «Du jeudi 18 septembre 1698, à trois heures de l’après-midi, Monsieur de Saint-Mars, gouverneur de la Bastille, venant de son gouvernement des îles Sainte-Marguerite, a amené avec lui un prisonnier, lequel est toujours masqué et dont le nom ne se dit pas.» Cinq ans plus tard: «Du lundi 19 novembre 1703, le prisonnier inconnu, toujours masqué d’un velours noir qu’il gardait depuis longtemps, s’est trouvé un peu mal hier en sortant de la messe. Il est mort aujourd’hui sur les dix heures du soir, sans avoir eu une grande maladie.»

D’une façon générale, les prisonniers étaient bien traités, ils pouvaient faire venir leurs meubles, donner des dîners. Certains prisonniers pouvaient même aller se promener en ville à condition de réintégrer leur prison le soir! Les repas servis étaient parfois somptueux, et coûtaient très cher à l’Etat, c’est pourquoi Necker9 projetait de fermer la Bastille. Le roi payait des sommes considérables pour l’entretien du personnel: traitement du gouverneur, officiers, soldats, porte-clefs, médecin, aumônier10 … Beaucoup de personnel pour peu de détenus: 19 à l’arrivée de Louis XVI, 9 le 1er janvier 1789 et 7 le 14 juillet de cette même année!

Opéra Bastille

Le 14 juillet 1989 (soit11 exactement 200 ans après la prise de la Bastille) a été inauguré l’Opéra Bastille. Il est situé sur l’emplacement de l’ancienne gare et possède une architecture résolument moderne.

L'Opéra Bastille

L’Opéra Bastille

L’Opéra Bastille mérite un court point d’histoire. Si l’idée d’un opéra populaire n’est pas nouvelle, c’est le président Mitterrand qui a vraiment eu la volonté de la réaliser. L’emplacement de la Bastille, aux marches d’un quartier populaire, cette fusion de l’art et de l’industrie, lui plaisait énormément. Six projets sont sélectionnés, et c’est celui de l’architecte canadien Carlos Ott qui a gagné la finale du concours. Son projet — ni un palais, ni un grandiose monument, mais un simple bâtiment! — réjouit tous ceux qui redoutaient12 quelque chose de trop audacieux. Mais au cours de sa réalisation, le projet a failli être interrompu13 pour cause de changement de majorité politique en 198614. Malgré tout, l’inauguration officielle de l’Opéra a eu lieu le jour de la fête nationale en 1989.

L’Opéra Bastille ce n’est pas seulement la grande salle qui propose 2 700 places et est dotée d’une machinerie complexe (scène avec nombreux plateaux mobiles pour permettre l’alternance des spectacles) et une scène de répétition, mais c’est aussi la bibliothèque, la discothèque, la vidéothèque, etc. A côté, le restaurant «Les Grandes Marches», ancienne taverne du XVIIe siècle qui a été démoli pour faciliter les travaux et reconstruit dans le même style.

Dans l’esprit de l’architecte, il s’agissait de respecter le passé du quartier et d’assurer ainsi le lien entre l’ancien et le neuf. Or, un certain nombre d’esthètes précisent que ça ne fait que souligner encore plus15 le déséquilibre architectural du quartier. Bon, on sait bien que les nouveautés urbaines ne sont jamais acceptées, comme c’était le cas pour la Tour Eiffel ou le Beaubourg.

La place de la Bastille est toujours un lieu favorisé pour des manifestations et des rassemblements populaires. Chaque 14 juillet, les Parisiens célèbrent la Jour de la Bastille avec une fête dans les rues.

Quartier branché

Dans le passé, le quartier de la Bastille était rempli de logement pas cher, mais aujourd’hui, il y a de grands restaurants, des galeries d’art, des bars de nuit et des nouveaux cafés qui ont transformé la zone en un des quartiers les plus animés de la ville de Paris.

Si vous avez faim après une longue promenade dans ce quartier, vous n’aurez pas trop de difficultés pour trouver l’endroit où manger. La Bastille vous propose toute sorte de cuisine dont les plus remarquables sont espagnole (au restaurant La pirada), belge (chez Léon de Bruxelles) et bien sûr française. Pas de Macdo!16

Le nouveau café révolutionnaire «Ah! ça ira!», le fast food17 à la française, est la meilleure solution pour ceux qui désirent casser la croûte et boire un coup: assis, pas cher et en vitesse.

L’été n’est pas loin lorsque la sangria caresse les lèvres, que les filles sont jolies et que les senteurs d’épices et d’huile d’olive donnent l’eau à la bouche18: La Pirada, c’est l’Espagne à portée de vos palais dans un cadre typique situé au cœur du quartier branché de la Bastille.

Il y a 1000 et 1 façons, familières ou exotiques, de cuisiner les moules19: en casserole — à la crème, à l’ardennaise, au roquefort, au curry, provençale, en plaque, au gratin, à l’escargot. La Belgique est un immense livre de cuisine dans lequel Léon de Bruxelles, puise quotidiennement sa recette de «moules du jour». Innovants, parfois surprenants et toujours aussi savoureux, tous ces délicieux plats s’accompagnent de frites servies à volonté.

1 Речь идет о трех кровавых днях Июльской революции, завершившей период Реставрации (1814-1830)
2 prévôt (m) — прево, судья
3 archer (m) — лучник
4 être disgracié — впасть в немилость
5 pavage (m) — мостовая
6 internement (m) — заключение в тюрьму
7 lettre (f) de cachet — королевский указ о заточении без суда и следствия
8 Altesse (f) Royale — Королевское Высочество
9 Necker — Жак Неккер (1732-1804) — французский политический деятель, генеральный директор Финансов, автор налоговых реформ. Его отставка 11 июля 1789 спровоцировала, по мнению многих, последующие события. Отец писательницы де Сталь.
10 aumônier (m) — тюремный священник
11 soit — то есть
12 redouter — бояться
13 a failli être interrompu — чуть было не прервался, не был остановлен
14 Речь идет о результатах парламентских выборов, когда большинство мандатов получила коалиция правых сил во главе с Ж. Шираком
15 ça ne fait que souligner encore plus — это лишь лишний раз подчеркивает
16 Macdo — MacDonald’s
17 fast food (m) [fastfud] — англ. заведение быстрого питания
18 donner l’eau à la bouche — вызывать аппетит
19 moule (f) — мидия (морской моллюск)

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 4 дня, 21 час назад
  • Рисунок профиля (elenanl)
    активность: 5 дней, 7 часов назад
  • Рисунок профиля (magnysept)
    активность: 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (jadis)
    активность: 1 неделя, 3 дня назад
  • Рисунок профиля (olgasch)
    активность: 1 неделя, 6 дней назад
Группы
Мы ВКонтакте