Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

B comme Belgique

B comme Belgique

B comme Belgique

Situation: Europe de l’Ouest
Superficie (en km2): 30 518
Population: 9 870 000
Capitale: Bruxelles (990 000 h.)

De dimensions modestes, la Belgique présente des paysages variés: à la plaine maritime du Nord succèdent la zone limoneuse de la Hesbaye, puis les hauts plateaux et les forêts de l’Ardenne. Son climat est océanique, pluvieux et doux.

L’activité économique est dominée par le secteur tertiaire (commerce, banques, assurances), même si la part du secteur secondaire reste importante (métaux non-ferreux, textile, alimentation, diamant). L’agriculture n’occupe plus que 8 % de la population active.

La Belgique est aussi une terre d’échanges grâce à son important réseau de communication, tandis que le tourisme joue un rôle croissant dans l’économie du pays.

Pays de poètes, petit pays situé au cœur de l’Europe, la Belgique collectionne les contradictions. Tiraillée entre Flamands et Wallons, que seule leur hostilité à l’égard de Bruxelles paraît réunir, la Belgique, monarchie constitutionnelle, a été créée en 1830 comme un Etat unitaire et francophone.

La Belgique avant la Belgique

  • 57-54 av. J.-C. — Conquête romaine.
  • IVe s. après J.-C. — Installation des Francs.
  • 879 — La Flandre devient vassale du roi des Francs.
  • Xe-XIIe ss. — Emiettement territorial.
  • 1369-1456 — Unification par les ducs de Bourgogne.
  • 1579 — Séparation des provinces Sud, devenues les Pays-Bas espagnoles.
  • 1713-1714 — Les Pays-Bas espagnoles deviennent les Pays-Bas autrichiennes.
  • 1790 — Proclamation des Etats belgiques-unis. Restauration autrichienne.
  • 6.11.1792 — Bataille de Jemappes: conquête française.
  • 18.03.1793 — Bataille de Neerwinden: reconquête autrichienne.
  • 26.06.1794 — Bataille de Fleurus: reconquête française.
  • 18.06.1815 — Défaite de Napoléon à Waterloo.
  • 1815 — Les Provinces-unies et la Belgique sont réunies dans le Royaume des Pays-Bas.
  • Septembre 1830 — Révolution.
  • 4 octobre 1830 — Proclamation de l’indépendance.

Depuis l’indépendance

L'Hotel de Ville (Bruxelles)

L’Hotel de Ville (Bruxelles)

Les grandes puissances ont reconnu l’indépendance du nouvel Etat en lui imposant la neutralité. Avec Léopold Ier, roi de 1831 à 1865, la Belgique s’est dotée d’une monarchie parlementaire et constitutionnelle.

Les premières décennies ont été marquées par l’opposition entre catholiques et libéraux. Les réformes réclamées par la question sociale ont été la pierre d’achoppement du débat politique. Alors que le sud du pays (la Wallonie) s’industrialisait autour des bassins charbonniers, le nord (la Flandre) demeurait essentiellement agricole.

Les structures unitaires de la Belgique de 1830 n’ont pas résisté à l’affrontement des deux communautés. Aux termes de révisions constitutionnelles et de lois successives (de 1970 à 1989), la Belgique s’est engagée dans la voie fédérale: elle s’est dotée de trois régions à compétences économiques (Wallonie, Flandre et Bruxelles) et de trois communautés à compétences principalement culturelles (communauté française, flamande et germanophone).

Sur le plan international, la Belgique a joué un rôle important dans la construction de l’Europe. Aujourd’hui, Bruxelles dispute à Strasbourg et à Luxembourg, la place de capitale de l’Europe.

La Belgique, existe-t-elle?

Si l’on excepte un réel sursaut de patriotisme en 1914, nombreux sont ceux qui, depuis 1830, se sont interrogés sur l’unité de ce pays. L’identité même de la Belgique a fait l’objet de multiples remises en cause: les Flamands estiment avoir été ignorés par l’Etat belge, tandis que les Wallons cherchent à définir, aux marges de la France, l’originalité de leur culture. «La Flandre aux Flamands, la Wallonie aux Wallons et Bruxelles aux Belges» déclarait en 1914 Albert Mockel.

Il existe pourtant une Belgique qui se vénère, celle du football et du cyclisme, une Belgique qui se vend, celle de la bande dessinée, une Belgique qui se déguste, celle des frites et une Belgique qui sait se moquer d’elle même.

La Belgique est là quelque part au carrefour des cultures française, allemande, anglaise et — pourquoi pas? — italienne, espagnole, turque et marocaine.

Bruxelles, capitale de la Belgique

L'Atomium

L’Atomium

La ville est née au VIIIe siècle sur une île de la Senne (à ne pas confondre avec la Seine), qui était reliée aux rives marécageuses par un pont. L’un de ces deux mots — le pont (brug en flamand) ou le marais (broeck) — a donné la première partie du nom de la ville «Bruxelles». Quant à la seconde, l’étymologie est plus évidente: sella qui veut dire «habitation».

La beauté de la ville fait s’émerveiller les gens. L’Hôtel de Ville construit en style Louis XIV et échappé aux bombardements et incendies. Les maisons de la Grand-Place portant chacune son inimitable façade et son propre nom. L’église Saints-Michel-et-Gudule, le joyau de l’art gothique, et beaucoup d’autres sites à voir et à admirer.

A voir à Bruxelles

La Cathédrale St-Michel. Cette église majestueuse est située au sommet d’une colline. Elle a été construite entre le XIIIe et le XVIe siècle, de sorte qu’elle illustre toutes les formes du gothique brabançon. Les vitraux peints du XVIe siècle, la chaire baroque et les mausolées et monuments funéraires font partie de la richesse artistique de cet édifice.

L’Hôtel de Ville (1402-1455) est probablement le plus beau bâtiment de la ville de Bruxelles. La tour géante, de 97 m de haut, remplace l’ancien beffroi. Cette tour est surmontée de la statue de St-Michel, le patron de Bruxelles. Les salles de l’hôtel de ville contiennent de nombreux souvenirs de l’époque où Bruxelles était encore la capitale du duché de Brabant. Les tapisseries surtout sont remarquables.

Derrière l’hôtel de ville dans la rue de l’Etuve, se trouve la statue de Manneken Pis, qui fait partie intégrante de la vie de Bruxelles. La très célèbre statuette, haute d’à peine 60 cm, jouit d’une réputation mondiale. Le plus ancien bourgeois de la ville a été le témoin de nombreux événements survenus depuis l’époque où Bruxelles n’était pas encore une ville mondiale jusqu’à aujourd’hui. Il est devenu un personnage fétiche: son petit air espiègle, nonchalant, coquin, fripon, symbolise parfaitement l’esprit moqueur et le sens de l’humour des Bruxellois. La garde-robe du «Petit Julien» compte plus de 500 pièces et est exposée au musée de la Ville de Bruxelles. Les sources d’inspiration du Manneken Pis sont incertaines. A son propos, un grand nombre de légendes ont été racontées. Malgré des recherches précises et approfondies, on ne peut, aujourd’hui, déterminer avec exactitude l’origine de Manneken Pis. Un document datant du XIVe siècle fait mention d’une statuette en pierre qui se trouvait au même endroit et qui se nommait «Juliaenekensborre» ou fontaine du «Petit Julien». Cette fontaine approvisionnait les habitants du quartier en eau potable. En 1619, les autorités de la ville ont demandé à Jérôme Duquesnoy de réaliser une statue en bronze. On y a ajouté deux bassins et, en 1770, une niche en pierre bleue a complété l’ensemble. Récemment une nouvelle statuette de petite pisseuse, Jeanneken Pis, a fait compagnie au «Petit Julien».

Manneken-Pis

Manneken-Pis

L’Atomium a été construit sur le plateau du Heysel à l’occasion de l’Exposition universelle de 1958 et est aujourd’hui un des symboles les plus connus de Bruxelles. Il représente une molécule cristalline de fer agrandie 165 milliards de fois. Chacune de ses 9 sphères mesure 18 m de diamètre et l’ensemble culmine à 102 m.

Le Musée d’Art ancien est renommé pour son impressionnante collection de primitifs flamands et ses œuvres célèbres de Rubens et de son école. Il contient en outre plusieurs chefs d’œuvre de Pierre Breughel, dont «La Chute d’Icare» et «Le Dénombrement de Bethléem».

Les Musées royaux d’Art et d’Histoire offrent une grande variété d’œuvres d’art de l’antiquité égyptienne et gréco-romaine, d’orfèvrerie, une splendide collection de tapisseries anciennes, une série de retables, de la dentelle, de la broderie, de la céramique, des œuvres de la Chine antique et de l’Amérique pré-colombienne.

L’Autoworld rassemble 350 oldtimers qui racontent l’histoire de l’automobile, de 1886 aux années septante. Voitures belges (Minerva) et étrangères s’y côtoient.

Pays de Tintin et de tant de héros de papier, la Belgique se devait d’avoir son Musée de la Bande dessinée. Le Centre belge de la Bande dessinée est installé dans d’anciens magasins conçus par l’architecte Victor Horta en 1903. On y trouve une « bédéthèque » de plus de 25.000 albums présentant les œuvres d’une centaine de dessinateurs belges.

Le Roi Albert II est né à Bruxelles, au Château du Stuyvenberg, le 6 juin 1934.

Le fils du Roi Léopold III et de la Reine Astrid, née Princesse de Suède, il a très tôt perdu sa mère qui est morte dans un accident de voiture.

Le Roi Albert II

Le Roi Albert II

En 1962, le Prince Albert a été appelé à exercer la fonction de Président d’honneur du Conseil d’Administration de l’Office Belge du Commerce Extérieur. En cette qualité il a présidé plus de cent missions économiques à travers le monde et il a effectué de très nombreuses visites à des entreprises Belges actives dans le domaine de l’exportation. Par ailleurs, le Prince Albert a également assumé la Présidence du Conseil général de la Caisse Générale d’Epargne et de Retraite et celle de la Croix-Rouge de Belgique.

Après le décès de son frère, le Roi Baudouin, le Prince Albert a prêté serment devant les Chambres réunies le 9 août 1993 comme sixième Roi des Belges. Dès le début de son règne, le Roi à établi un contact étroit avec la population.

Les multiples activités qui incombent traditionnellement au Chef de l’Etat retiennent tout naturellement l’attention privilégiée du Roi.

Au cours de ses audiences quotidiennes au Palais de Bruxelles, le Roi rencontre des représentants de la vie politique, économique, sociale, culturelle et sportive du pays. En outre, le Roi reçoit chaque année plus de vingt Chefs d’Etat ou représentants d’organisations internationales.

Des activités diverses, plus d’une centaine par an dans tous les domaines et toutes les parties du pays, permettent au Roi de se tenir informé de tout ce qui touche ses concitoyens.

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 8 часов, 32 минуты назад
  • Рисунок профиля (kristina-samvelyan-rambler-ru)
    активность: 2 недели назад
  • Рисунок профиля (bdfybuf)
    активность: 2 недели, 4 дня назад
  • Рисунок профиля (darianna)
    активность: 1 месяц, 2 недели назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 2 месяца, 2 недели назад
Группы
Мы ВКонтакте