Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Lyon

Lyon

Lyon

En parlant de Lyon on dit souvent: «c’est une ville pas comme les autres». Pourtant il est inutile de chercher à Lyon un élément particulier: il n’y en a pas. La particularité de Lyon ne se manifeste pas immédiatement par un monument impressionnant ou un style urbain spécial. la ville se distingue en revanche par un développement continu et harmonieux siècle après siècle, et ce depuis l’époque gallo-romaine. Elle possède la rare particularité d’avoir su bâtir et s’agrandir sans détruire ses racines. Chaque époque a laissé sa trace qui est aujourd’hui comme une page d’un livre d’histoire. C’est pour cela, pour sa «valeur universelle remarquable» qu’en 1998, l’Unesco a inscrit le site historique de Lyon au patrimoine mondial.

On raconte qu’il y a beau temps, bien avant la naissance des premiers habitants de Lyon, les druides s’assemblaient pour leurs fêtes religieuses dans un pays couvert de vastes forêts, à l’endroit où la Saône et le Rhône mêlaient leurs eaux. Les Celtes qui adoraient leur dieu Lug, ont créé entre les deux fleuves un petit village qu’ils ont nommé Condate.

 

 

L’amphitheatre romain a été redecouvert en 1956, alors qu’on cherchait son emplacement depuis un siecle.

L’amphitheatre romain a été redecouvert en 1956, alors qu’on cherchait son emplacement depuis un siecle.

Des siècles plus tard, Jules César1 qui passait par ce pays, a trouvé que la haute colline naturellement fortifiée, située près de Condate sur la rive droite de la Saône était un lieu idéal pour l’établissement du principal camp romain. En 43 av. J. C., les Romains ont pris possession2 du terrain en implantant une colonie. Pour donner le nom à leur nouvelle cité, ils ont choisi tout naturellement le nom de la divinité3 aborigène Lug (dieu du Soleil) et le mot «dunum» qui signifie «colline». La ville de Lugdunum dont le nom s’est transformé en Lyon par évolution phonétique, est née.

L’empereur Auguste4 a proclamé Lugdunum capitale des Trois Gaules (lyonnaise, belge et aquitaine) après l’avoir embellie en faisant construire un aqueduc, des thermes, un temple, ainsi qu’un théâtre que l’on peut toujours admirer. Rapidement Lyon est devenue la principale ville de l’Empire après Rome. Les Empereurs romains y séjournaient, notamment Caligula5. Quant à l’empereur Claude6, il est né à Lyon.

 

 

La cathédrale Saint-Jean (XIIe-XVIIe siecles)

La cathédrale Saint-Jean (XIIe-XVIIe siecles)

Située au carrefour de cinq grandes voies impériales, la ville annonçait une solide vocation pour les échanges7. Elle avait le monopole du vin, ce qui a préfiguré8 peut-être sa réputation gastronomique.

La chute de l’empire romain, suivie des invasions barbares, a marqué une phase de déclin9. Après le règne de Charlemagne10, la ville s’est épanouie à nouveau sous l’influence de l’Eglise. Elle s’est enrichie de ponts et d’édifices religieux dont, la carolingienne abbaye Saint-Martin-d’Ainay et la très gothique cathédrale Saint-Jean. Lyon est devenue un centre vital de la chrétienté, point de départ pour les Croisades11, et lieu privilégié de séjour pour les papes.

Aux XVe et XVIe siècle, Lyon connaît son Age d’or. Grâce au privilège royal qui lui permet de tenir quatre foires franches12 par an, il rivalise avec Genève et attire les grands marchands et les banquiers étrangers. Lyon devient une riche place financière et joue le rôle d’une véritable «banque centrale» européenne. C’est à Lyon qu’est née la lettre de change13 introduite pour la première fois en 1455 par la banque de la famille de Médicis. La cour de Charles VIII s’installe à Lyon, ville la plus riche et la plus peuplée du royaume. en 1506, la première Bourse française est créée à Lyon.

 

La fontaine de Bartholdi (1894) sur la place des Terreaux

La fontaine de Bartholdi (1894) sur la place des Terreaux

Quant au secteur textile, il prend une ampleur considérable et deviendra un des symboles de la ville grâce au roi François Ier15 qui encourage l’activité du tissage16 de la soie pour lutter contre la concurrence étrangère. L’essor économique, offrant à Lyon un rayonnement international, s’accompagne d’une formidable éclosion culturelle17. L’imprimerie lyonnaise est la première à diffuser des livres illustrés en langue populaire, et François Rabelais18, médecin à l’Hôtel-Dieu, publie à Lyon son «Gargantua et Pantagruel».

Au XIXe siècle, Lyon est une grande ville commerçante. Les métiers de la soie, déjà florissants, passent à l’ère industrielle. Revers de la médaille20, cette évolution s’accompagne des premières grandes crises sociales : le travail manque souvent, les salaires ne permettent pas de vivre. Les canuts21 se révoltent avec la devise «Vivre en travaillant ou mourir en combattant».

Dans la seconde moitié du siècle, Lyon change de visage22 : les travaux d’embellissement de la ville sont marqués par la construction de l’Opéra, du Palais de Justice et du Palais de la Bourse. En 1895, on inaugure la basilique de Fourvière, et les frères Lumière inventent le cinéma dans leur usine de Monplaisir.

 

Le Mur des Canuts. Traite en trompe l’oeil, ce mur peint de 1200 m2 donne sa physionomie si particuliere au quartier.

Le Mur des Canuts. Traite en trompe l’oeil, ce mur peint de 1200 m2 donne sa physionomie si particuliere au quartier.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, la ville a joué un rôle majeur comme «capitale de la Résistance». Cette qualité, Lyon la doit à des journalistes clandestins23 et aux organisateurs de la Résistance, dont Jean Moulin qui a réuni le 27 novembre 1942 le premier comité de coordination de la zone Sud, lequel a mis sur pied24, dès janvier 1943, les Mouvements unis de résistance.

Aujourd’hui, Lyon se développe comme grande ville européenne. Elle est le siège d’institutions internationales, telles qu’Interpol, Euronews ou le Centre de recherche international sur le cancer. Lyon occupe des places de leader avec plusieurs secteurs phares25 comme la santé (Boiron, Bio-Mérieux), les biotechnologies ( Sanofi-Aventis ), les technologies de l’information et de la communication (Atari), la chimie, le textile, les poids lourds26 (Renault Trucks), les matériaux high-tech27, etc. Lyon est orientée vers l’avenir ce qui ne lui empêche pas de protéger son riche passé et de donner au monde les hommes illustres comme André-Marie Ampère, Antoine de Saint Exupéry, Jean-Michel Jarre ou Youri Djorkaeff.

 

Galerie

Résumette
2000 ans d’histoire ont fait de Lyon une des merveilles du monde ! Si la ville est devenue une grande métropole européenne (seconde ville française derrière Paris), c’est à la fois en regardant en avant, et en intégrant le meilleur des influences qui l’ont inspirée. La situation de la ville au confluent du Rhône et de la Saône, à mi-distance du Nord et du Midi, a sans aucun doute beaucoup influé sur son destin au cours des siècles. Lyon incarne un mélange équilibré de la rigueur nordique et de l’art de vivre méridional !

 

Pour les débutants
Si vous aimez l’histoire, arrivez à Lyon ! Ici vous trouverez les traces de toutes les époques, parce que beaucoup de grands événements européens se passait à Lyon : les campagnes romaines, les Croisades, les premières révoltes sociales. Le cœur de l’industrie textile, la ville des premières banques et de la première bourse, la capitale de la gastronomie, le lieu de naissance du cinéma – c’est Lyon !

1 Jules César — Юлий Цезарь (100-44 до н.э.)
2 prendre possession de — завладеть чем-либо
3 divinité (f) — божество
4 Auguste — Август (63 до н.э.-14 н.э.)
5 Caligula — Калигула (12 до н.э.-41 н.э.)
6 Claude — Клавдий I (10-54 н.э.)
7 vocation (f) pour les échanges — (зд.) возможности для развития торговли
8 préfigurer — предвосхищать
9 déclin (m) — упадок
10 Charlemagne — Карл Великий (747-814)
11 Croisade (f) — крестовый поход
12 foire (f) franche — ярмарка, освобождённая от налогов
13 lettre (f) de change — вексель
15 François Ier — Франциск I (1494-1547)
16 tissage (m) — ткацкая промышленность
17 éclosion (f) culturelle — (зд.) появление новых культурных явлений
18 François Rabelais — Франсуа Рабле (1494-1553)
20 revers (m) de la médaille — оборотная сторона медали
21 canut (m) — ткач, рабочий шёлкоткацкой фабрики. Восстание лионских ткачей 1831 года вошло в историю как первое в мире самостоятельное выступление рабочего класса.
22 changer de visage — преобразиться
23 clandestin — подпольный
24 mettre sur pied — организовать
25 secteur (m) phare — ведущая отрасль
26 poids (m) lourd — большегрузный грузовик
27 high-tech (m) — высокие технологии

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Подписка
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 1 неделя, 6 дней назад
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 1 месяц назад
  • Рисунок профиля (rina)
    активность: 10 месяцев, 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (diadi)
    активность: 11 месяцев, 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (sipsik)
    активность: 1 год назад
Группы
Мы ВКонтакте