Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Parc jurassien

Parc jurassien

Parc jurassien

La Franche-Comté est un défi. A l’est, le Jura et son âpre1 beauté. A l’ouest, la région est essentiellement constituée des plaines de la Haute-Saône, lesquelles sont tellement arrosées que leur sol en devient lourd et difficile à travailler. En règle générale, le milieu est favorable à l’arbre (dominant en montagne) et à l’herbe (présente surtout en plaine). Au point de vue agricole, l’élevage domine largement. Longtemps orienté vers la production de lait, il est aujourd’hui surtout axé2 vers la fourniture de viande.

Mais c’est l’industrie qui, de loin, constitue la principale activité régionale. 40,8 % de la population active sont occupés dans le secteur secondaire3. Les industries jadis célèbres, comme l’horlogerie du Haut-Doubs, la taille des pierres précieuses et le travail du bois des hauts plateaux jurassiens, connaissent des difficultés, alors qu’émergent4 nettement les constructions mécanique et électrique, en particulier l’automobile (usines Peugeot de Sochaux). Présente à Besançon, l’industrie est surtout développée dans les agglomérations de Belfort (locomotives et turbines) et de Montbéliard.

  La densité de la population est supérieure au double de la moyenne nationale dans le Territoire de Belfort, et proche de cette moyenne nationale dans le Doubs, qui renferme la capitale régionale et la zone industrielle Sochaux-Montbéliard. Alors que le Jura et la Haute-Saône se dépeuplent, il est évident que se constitue une région urbaine s’étendant de Montbéliard à Belfort.

La forêt jurassienne qui longe le cours de l’Ain près de Baume-les-Messieurs, est composée d’épicéas5 et de sapins aux dimensions exceptionnelles. Il faut aller sous les tropiques ou en Californie pour trouver des arbres plus imposants.

Grâce à sa position géographique, la Franche-Comté possède tous les atouts pour être véritablement région centrale en Europe: située à l’est de la France, entre la Champagne et l’Alsace au nord, la Bourgogne à l’ouest, la région Rhône-Alpes au sud. Elle partage 230 Km de frontière commune avec la Suisse. Le Massif du Jura forme cette frontière naturelle, offrant des kilomètres de sentiers, se transformant en pistes de ski de fond6 l’hiver. L’itinéraire de la «Grande Traversée Jura» (GTJ) est un circuit de 350 km, unique en France. A pied, à VTT ou à ski, la GTJ est accessible à tous, tout au long de l’année. La Franche-Comté est une terre riche de traditions, d’un héritage historique et culturel exceptionnel.

La région est devenue française en 1678, sous le règne de Louis XIV et divisée aujourd’hui en quatre départements: le Territoire de Belfort, la Haute-Saône, le Doubs et le Jura.

La Haute-Saône aime à s’identifier à une «île verte», entre le Jura et les Vosges.

Embrassée par la Saône et l’Ognon, la Haute-Saône offre aux amoureux de l’eau, des possibilités les plus diverses, telles: la navigation, le canoë-kayak7, la voile, la baignade et la pêche.

Le Comté8, le vin et la pipe ont fait la réputation du Jura. L’artisanat traditionnel reste très présent dans le travail du bois, de la corne et du diamant. De nombreuses expositions retracent l’évolution des productions de la boissellerie, de la lapidairerie, de la lunetterie9, de la pipe, du diamant et du jouet, dont les artisans perpétuent aujourd’hui la tradition à travers des productions de qualité.

Le lion de Belfort

Le lion de Belfort

La richesse architecturale et artistique s’exprime dans chaque ville et village du Jura: maisons, églises, châteaux, sites archéologiques témoignent d’un passé toujours vivant. Le Jura est aussi fier de ses hommes célèbres, parmi lesquels celui que l’on qualifie de «bienfaiteur de l’humanité»: Louis Pasteur qui est né à Dole.

Un mode de vie traditionnel et rustique continue dans cette région, encore très peu affectée par le tourisme.

Le Territoire de Belfort s’étend du massif vosgien et du Ballon d’Alsace aux contreforts10 du Jura, délimité au sud par la frontière avec la Suisse.

Ancienne partie du département du Haut Rhin, conservée à la France après l’annexion de l’Alsace à l’Allemagne en 1871, et qui a reçu en 1922 le statut de département.

C’est l’histoire militaire qui a d’abord marqué son évolution jusqu’en 1870, puis de nombreuses succursales11 se sont installées dans ce minuscule territoire dont l’importance économique s’est rapidement accrue.

Le Territoire de Belfort offre une variété de paysages qui ravit promeneurs, cavaliers, cyclistes et autres amoureux d’espace. C’est aussi le pays des montgolfières. La ville de Belfort, traversée par la Savoureuse, se compose de deux parties. La vieille ville, dominée par son célèbre Lion, sur la rive gauche, et la ville neuve, sur la rive droite, où s’élèvent de nombreuses et importantes usines. La ville construit aujourd’hui les locomotives du TGV, entre autres. Le Lion est le symbole de la ville; il commémore la défense héroïque d’un siège de 103 jours en 1870-71 contre les Prussiens. Sculpté par Bartholdi dans le grès12 rouge des Vosges, il mesure 11 mètres de haut pour 22 mètres de long. Le Lion est situé au pied d’une façade du château qui a été entouré de fortifications par Vauban13 au XVIIe siècle. Belfort est mondialement connu de ses festivals qui se suivent.

Les Eurockénnes, au début du mois de juillet, gigantesque festival de musique rock en plein air, où pendant 3 jours plus d’une trentaine de groupes présentent leur concert à plusieurs dizaines de milliers de spectateurs. Avec le Festival International de Musique Universitaire, à la Pentecôte14, ce sont des musiciens de jazz, de rock et de classique qui se retrouvent pour 80 concerts donnés dans toute la vieille ville au cours d’un long week-end de fête. A ne pas oublier le festival annuel de cinéma «Entrevues», les concerts gratuits en juillet et août «Les Mercredis du Château», et d’autres.

Situé au centre de la Franche-Comté, le Doubs est entouré par les départements du Jura, de la Haute-Saône et le Territoire de Belfort. Il est traversé sur 300 km par la rivière Doubs qui lui a donné son nom.

La forêt est présente sur 40% du Doubs, ainsi classé «premier département vert de France». Il est arrosé par des rivières exceptionnelles, parmi les «plus belles de France» pour pêcher la truite15, et des lacs.

Le Doubs est un espace idéal pour les amateurs de randonnées16 (pédestre17, VTT ou ski de fond), de sports nautiques (sur rivières ou lacs) et de ski. En hiver, le Doubs devient le plus grand domaine français de ski de fond, avec 1 500 Km de pistes tracées. La Transjurassienne, course de la Worldloppet, suit en partie la Grande Traversée du Jura (GTJ).

Le Doubs est la patrie de personnages devenus célèbres, tels le philosophe Charles Fourier (1772-1837), les écrivains Victor Hugo (1802-1885), Tristan Bernard (1866-1947), Charles Nodier (1780-1844), les inventeurs du cinéma Auguste et Louis Lumière.

Besançon

«Une des plus jolies villes de France qui abonde en gens de cœur et d’esprit.» Stendhal.

Le clocher de la cathédrale Saint-Jean

Le clocher de la cathédrale Saint-Jean

Pour comprendre Besançon, son âme, son passé comme son devenir, il faut la découvrir d’abord de l’une de ces collines-sentinelles18 qui veillent sur la plus prestigieuse boucle19 du Doubs, fermée par un rocher-citadelle qui avait attiré les plus grands stratèges de l’histoire et qui porte toujours la plus célèbre forteresse de Vauban. On ignore la date de sa fondation, mais on sait qu’en 58 av. J. C., César y entre et y met garnison.

Les fouilles ont révélé l’existence, aux Ier et IIe siècles, d’une somptueuse ville romaine avec des demeures patriciennes, des édifices publics (forum, capitole, thermes). Qu’en subsiste-t-il? La magnifique Porte Noire, seul monument romain debout, élevé au second siècle par Marc Aurèle20, des fresques, des mosaïques de l’époque antonine21.

Regardez plus attentivement cette magnifique boucle du Doubs. Les poètes ont comparé Besançon si parfaitement sertie dans la boucle à un oméga, un fer à cheval… Les musiciens y ont vu une lyre à trois cordes. Un autre signe du destin puisque Besançon est devenue une ville festival. Ne lui trouvez-vous pas quelque ressemblance avec ces merveilleux balanciers22 d’horloge comtoise, si polis que s’y reflète tous ces siècles d’histoire?

Du haut de ces collines, de la citadelle ou mieux encore, de la terrasse de Fort Griffon, devant cet étonnant panorama de toits pentus23, aux couleurs d’automne, serrés, enchevêtrés24, fort affairés, semble-t-il, et coiffés de très hautes cheminées, on peut deviner, presque lire toutes les pages de ce merveilleux livre d’images, d’histoire et de vie, taillé dans le rocher, la boucle et la pierre.

Longtemps, Besançon s’est contentée de cet espace compris entre rivière et montagne, serrant ses maisons les unes contre les autres, réduisant ses jardins, ses cours, plaçant ses escaliers à l’extérieur et, pour gagner encore plus de place, reliant ses rues de plus en plus étroites par de petits couloirs, pleins de surprise.

L’histoire et le caractère bisontin25 nous ont montré une ville enracinée dans son passé, mais aussi très attachée à ses libertés, toujours prête à les défendre.

Besançon a vu naître l’horlogerie. Aujourd’hui, avec Neuchâtel, en Suisse, elle est devenue la capitale du Temps Fréquence26.

Aujourd’hui, la création et la vie culturelle sont plus riches, plus dynamiques que jamais. Les nombreux événements qui se déroulent chaque année à Besançon, capitale de Franche-Comté, en sont une preuve éclatante: le Festival International de Musique et son Concours de Jeunes Chefs d’Orchestre sont de grande renommée.

Villes, fortifications, églises, châteaux et musées sont là pour témoigner du passé. Besançon est la tradition et l’avenir.

La Franche-Comté souterraine

La nature géologique de la Franche-Comté détermine les caractères généraux du karst27 profond.

Par la dimension et le nombre de ses cavités28, le Jura se place parmi les départements les plus karstifiés de France. Cependant, sur les 2 250 cavités recensées dans le département, la plupart sont de dimensions très modestes. Seules 21 grottes dépassent 1 km de longueur, et seuls 14 gouffres29 dépassent 100 m de profondeur.

Le Jura possède trois grottes aménagées pour les touristes: elles permettent une première approche du monde souterrain, accessible à tous, mais bien sûr un peu déformée par les aménagements, l’éclairage, et les effets spectaculaires proposés par les guides.

Les grottes d’Osselle

Les grottes d'Osselle

Les grottes d’Osselle

Situées à 20 km de Besançon, les grottes se trouvent dans une falaise dominant un méandre30 de la rivière le Doubs. Ses galeries ont servi de refuge pendant la Révolution. Sur les 8 km, 1,3 km de galeries ont été aménagées. Un petit pont de pierre, construit en 1751, enjambe31 le cours de la rivière souterraine et permet de voir la galerie des orgues et la salle aux colonnes blanches. Elles offrent aux visiteurs une variété de phénomènes géologiques (formations de cristaux) et de trésors historiques et préhistoriques.

Les grottes de Baume-les-Messieurs

Agée de 30 millions d’années, elles sont situées dans un site admirable, au fond d’une reculée32. On y accède par un escalier métallique car l’ouverture est à une dizaine de mètres du sol. Environ 1500 mètres de galeries offrent la découverte de quatre salles, aux très larges dimensions, dont l’une est appelée «salle des fêtes» en raison de son acoustique exceptionnelle.

Cette grotte était visitée dès le XIXe siècle: le meunier33 du moulin voisin y emmenait les gens, avec des flambeaux, en dressant une échelle à l’entrée pour atteindre le porche34 situé à une dizaine de mètres de haut. La cavité n’était pas encore aménagée, et la visite se faisait sur 200 mètres environ.

 

Les grottes de Baume-les-Messieurs

Les grottes de Baume-les-Messieurs

Les premiers aménagements ont eu lieu entre 1900 et 1901: on a construit un escalier d’entrée et des passerelles.

D’une longueur totale de 2 303 mètres, elle n’est aujourd’hui exploitée que sur 500 mètres pour la visite guidée. Cet itinéraire se fait dans la galerie principale de la grotte, où la hauteur de voûte35 varie de 5 à 20 mètres. Avec la visite de vastes salles et d’importants effets lumineux, l’intérêt de la visite provient également de la rivière, le Dard, prenant sa source dans la cavité : en cas de crue36, elle s’échappe en cascade par le porche d’entrée.

Belvédères aquatiques

L’abondance des eaux vives est l’un des traits typiques du Jura. Le relief jurassien impose aux rivières un cours très particulier, presque toutes présentent des gorges37, défilés, chutes ou cascades. C’est au printemps, au moment de la fonte des neiges, que les rivières et cascades se présentent dans toute leur splendeur.

Elles sont situées vers Doucier, au cœur de la région des lacs. Le Hérisson prend sa source dans le lac de Bonlieu, à 805 m d’altitude, pour rejoindre ensuite le plateau de Doucier, à 520 m. Il subit ce dénivelé38 de 280 m sur 3,6 Km, formant une multitude de cascades, spectaculaires surtout en période pluvieuse.

L’Eventail (nom dû à sa forme) est le plus impressionnant, avec une chute de 65 m, qui forme une pyramide. Le Grand Saut avec une chute de 60 m. Le Saut du Moulin et le Saut Girard. L’accès du site est très facile, et les chemins forestiers bordant la rivière du Hérisson sont très bien aménagés.

Le Saut du Doubs

Classé premier site naturel de Franche-Comté. Depuis Villers-le-Lac, des croisières commentées39 de 14 km, à bord de bateaux-mouches40, vous offrent un spectacle grandiose sur les méandres du Doubs, encaissés41 dans des gorges sauvages. Une escale au Saut du Doubs permet d’accéder aux deux belvédères qui dominent la chute.

Gastronomie régionale

C’est ici le pays du Comté, du coq au vin jaune et de la fondue42. Les vins du Jura sont un complément à la gastronomie locale dont les fromages, les viandes de porc séchées et fumées, et les champignons ont une place importante. Pays d’élevage, essentiellement de bovins, la Franche-Comté est également une région très giboyeuse; rivières, ruisseaux, étangs, fournissent, de plus, des poissons à la chair fine. Toutes ces ressources permettent la confection de plats familiaux et de nombreuses spécialités gastronomiques régionales particulièrement savoureuses.

Suivre la Route des Vins du Jura et celle du Fromage de Comté est une excellente façon de découvrir la Franche-Comté gastronomique.

Cuisine simple et vraie, qui a su utiliser toutes les richesses du terroir43. La volaille et le poisson s’accommodent particulièrement bien avec les vins du Jura. Les champignons des forêts ajoutent leur parfum délicat pour aromatiser les sauces. Le fromage et le vin sont présents dans la plupart des recettes régionales.

C’est une cuisine locale à l’extrême et par conséquent incroyablement diversifiée à travers le pays.

La Franche-Comté est une région fromagère, 80% de la collecte laitière annuelle est transformée en fromages. Ils sont parmi les plus réputés et les plus appréciés.

Le Comté

C’est le plus célèbre des fromages du massif jurassien. La pâte est souple avec peu de trous de petites tailles. Quatre mois d’affinage44 minimum en caves tempérées font du Comté un grand fromage onctueux45 et fruité à l’arôme et au goût de noisette inimitable.

C’est un fromage naturel, produit sans additif ni colorant, fabriqué artisanalement dans de petits ateliers, nommés fruitières. 500 litres de lait sont nécessaires à la fabrication d’un Comté, pesant environ 40 Kg. Comme pour le grand vin, la loi française a fait du Comté une Appellation d’Origine Contrôlée (A.O.C.).

La capitale du Comté est la ville de Poligny, où un musée lui est consacré. Cependant, rien ne remplace la visite à une fromagerie en activité. Conseil: Fromage des gastronomes, il rehaussera les apéritifs ou un plateau de fromages, mais il faut penser à le sortir du réfrigérateur au moins une heure avant de le consommer afin qu’il retrouve toute sa saveur46. Il convient également aux plats cuisinés, auxquels il donne une saveur exceptionnelle. Il est présent dans de nombreux plats jurassiens et francs-comtois, comme la fondue, les salades… Il est l’un des rares fromages à se marier aussi bien avec le vin blanc que le vin rouge.

Le Vin Jaune

Il est, sans conteste, le seigneur du vignoble47. Château Chalon apparaît comme le grand cru48 du Vin Jaune. Il est obtenu à partir d’un seul cépage49, le Savagnin. Il vieillit six ans en fûts50 de chêne, avant d’être commercialisé dans une bouteille dite «clavelin», d’une contenance de 62 cl car c’est ce qu’il reste d’un litre de vin au bout de six années d’élevage. Le Vin Jaune est capiteux51, avec des arômes de noix et de noisette. Conseil: Servir chambré52, de 15 à 18 degrés. Il peut se garder en cave jusqu’à 50 ans et plus. Si possible, déboucher la bouteille une demi-journée avant de servir le vin. Il accompagne les plats cuisinés (coq ou truite au vin jaune) ainsi que le Comté, les noix, le foie gras et les fruits secs.


Résumette

En France, la Franche-Comté est la région la plus industrielle et, en même temps, la plus verte. Composé de 4 départements — le Doubs, le Jura, la Haute-Saône et le Territoire de Belfort — ce pays a su conserver non seulement ses richesses naturelles mais aussi ses traditions artisanales et gastronomiques qui sont devenues très connues dans le monde entier.
Besançon — la capitale de la Franche-Comté — a été fondée en Antiquité et garde toujours les souvenirs de ses habitants célèbres parmi lesquels Jules César, Victor Hugo, Charles Fourier, les frères Lumière et d’autres.
Les paysages de la Franche-Comté sont aussi divers que magnifiques. Les monts jurassiens sont couverts de grandes forêts où de nombreuses rivières forment de multiples cascades pittoresques.
La visite des grottes de Jura (il y en a plus de 2000 en Franche-Comté) laisse des impressions inoubliables.
Les sports régionaux sont tous liés aux désirs de se déplacer: la marche à pied, le VTT, le canoë-kayak et, grâce à la neige d’hiver, le ski de fond — le sport qui n’est guère familier sur le reste du territoire français.

1 âpre — суровый
2 axé — направленный
3 secteur (m) secondaire — промышленный сектор
4 émerger — (здесь) выделяться
5 épicéa (m) — пихта
6 ski (m) de fond — беговые лыжи
7 canoë-kayak (m) — гребля на байдарках и каноэ
8 Comté (m) — сорт сыра
9 boissellerie (f) — изделия из дерева, lapidairerie (f) — изделия из драгоценных камней, lunetterie (f) — очки
10 contrefort (m) — горный отрог
11 succursale (f) — филиал (предприятия)
12 grès (m) — песчаник
13 Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) — маршал Франции, непревзойденный специалист по укрепленным сооружениям в армии Людовика XIV
14 Pentecôte (f) — Троицын день
15 truite (f) — форель
16 randonnée (f) — большая прогулка
17 pédestre — пешеходный
18 sentinelle (f) — часовой, караульный
19 boucle (f) — излучина реки
20 Marc Aurèle (121-180) — Марк Аврилий, император Рима (161-180)
21 époque (f) antonine — эпоха времен Марка Антония (2-я половина I века до н. э.)
22 balancier (m) — маятник
23 pentu — пологий
24 enchevêtré — запутанный
25 bisontin — безансонский
26 Temps Fréquence — название международного института метрологии
27 karst [karst] (m) — карстовый рельеф
28 cavité (f) — впадина
29 gouffre (m) — пропасть
30 méandre (m) — извилина, поворот реки
31 enjamber — перешагивать
32 reculée (f) — ущелье в Юрских горах
33 meunier (m) — мельник
34 porche (m) — зд. вход в пещеру
35 voûte (f) — свод
36 crue (f) — паводок, половодье
37 gorge (f) — узкое место реки
38 dénivelé (m), dénivelée (f) — разность уровней
39 croisière (f) commentée — водная прогулка с экскурсоводом
40 bateau-mouche (m) — водный трамвайчик
41 encaissé — суженный (о русле реки)
42 le coq au vin jaune et la fondue
43 terroir (m) — земля; местный колорит
44 affinage (m) — зд. выдержка сыра, сопровождаемая периодическими процедурами очистки
45 onctueux — жирный, маслянистый
46 saveur (f) — вкус, сочность
47 vignoble (m) — виноградник
48 le grand cru — высшая марка (о вине)
49 cépage (m) — виноградник винного сорта
50 fût (m) — бочка
51 capiteux — хмельной
52 chambré — комнатной температуры
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 3 дня, 19 часов назад
  • Рисунок профиля (darianna)
    активность: 1 неделя, 3 дня назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 1 месяц, 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (rina)
    активность: 11 месяцев, 1 неделя назад
  • Рисунок профиля (diadi)
    активность: 1 год назад
Группы
Мы ВКонтакте