Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Danton

Danton

Danton

surnommé l’Aboyeur et l’Indulgent
Orateur particulièrement éloquent1, et populaire, l’avocat Georges Jacques Danton (1759-1794) est un concussionnaire (concussion, malversation2 dans la gestion des fonds publics) enrichi par la Révolution, qui, après avoir été l’un des instigateurs3 de la Terreur, souhaitait début 1794 la fin de celle-ci … afin de pouvoir mener une vie “paisible”4

DANTON Georges Jacques est né à Arcis-sur-Aube le 26 octobre 1759. Très tôt orphelin d’un procureur, son enfance est celle d’un gamin dissipé5. Cet originaire de la Champagne, robuste, le visage abîmé6 par des accidents dus à sa jeunesse turbulente et à une variole7, arrive en 1780 à Paris. Il n’est pas beau mais son caractère, sa voix de stentor8 et sa vitalité le font aimer des femmes. En 1787 Danton, alors qu’il n’était encore qu’un petit clerc de notaire sans avenir, épouse par amour Gabrielle, fille du patron du café du Parnasse, place de l’Ecole à Paris. (Son amour est tellement fort qu’après la mort de sa femme en 1793 il est allé trouver le sculpteur sourd et muet Deseine, qu’il a entraîné au cimetière Sainte-Catherine, où, de nuit, il a déterré Gabrielle et fait pratiquer par l’artiste un moulage du visage de la défunte9.) Pourtant la dot10 que lui procure son mariage lui permet d’acquérir une charge d’avocat au Conseil du roi en 1787. Il se spécialise dans les affaires de vérification de titre de noblesse et il en profite pour s’attribuer une particule : d’Anton.

Bien qu’il soit presque parvenu au sommet de la hiérarchie de l’Ancien Régime, il est un révolutionnaire de la première heure. En 1789 Danton appelle les Parisiens à prendre les armes, s’affirmant d’emblée11 comme un meneur de classes populaires. En mai 1790, il fonde le club des Cordeliers12, fréquenté surtout par des ouvriers, dont il devient d’abord l’orateur le plus écouté et puis président. Sa voix puissante lui permet de retenir l’attention de ses auditeurs en surpassant le brouhaha13 des Assemblées, ce qui lui valut son surnom d’Aboyeur14. Membre de la Commune de Paris15 depuis janvier de la même année, il dirige l’agitation républicaine après la tentative de fuite de Louis XVI.

En juillet 1791, à la suite de la fusillade du Champ de Mars, il doit se mettre à l’abri durant quelque temps en Angleterre. En décembre de la même année, de retour en France, il est élu second substitut16 du procureur de la Commune insurrectionnelle17, et devient ministre de la Justice et membre du Conseil exécutif provisoire après la chute de la monarchie le 10 août 1792. Au lendemain de l’insurrection du 12 août 1792, Danton est fait le chef du gouvernement insurrectionnel. Il est en liaison avec les insurgés18 de la Commune de Paris. Une fois la Convention19 constituée, il y siège20 comme député de la Montagne21. Il vote la mort de Louis XVI, participe à la création du Tribunal révolutionnaire22, et en avril 1793 entre dans le Comité de salut public23 qui est le principal organe de l’exécutif sous la Convention. En réalité, c’est Danton, le véritable chef du gouvernement, et il défend une politique de réaction énergique devant le danger de l’invasion24 prussienne ; il organise des levées25 d’hommes, pour renforcer les armées de la République et fait arrêter 3000 suspects26. Mais en juillet il doit céder sa place à Robespierre car on lui reproche de n’avoir pas pu contrer27 la flambée28 royaliste et même de chercher à s’enrichir en profitant de la Révolution. Il s’oppose alors à Robespierre en lui reprochant sa politique de la Terreur. Alors Robespierre et Saint-Just29 l’accusent de trahir la République et d’être payé par les ennemis et se débarrassent de lui et de ses amis en les décrétant30 d’arrestation.

Le 30 mars 1794, il est arrêté avec ses amis sous prétexte qu’il est un ennemi de la République. Malgré sa popularité il est guillotiné le 16 germinal de l’an II (le 5 avril 1794) en compagnie de Camille Desmoulins31. Avant de monter sur l’échafaud, il dit au bourreau : “Tu montreras ma tête au peuple, elle en vaut la peine.” Ce qu’il a fait…

1 éloquent – красноречивый
2 malversation (f) – расхищение
3 instigateur (m) – инициатор
4 paisible – мирный, спокойный
5 un gamin dissipé – зд. “отвязанный” ребенок
6 abîmé – испорченный
7 variole (f) – оспа
8 la voix de stentor – зычный голос
9 défunt, e – усопший(ая)
10 dot (f) – приданое
11 d’emblée – сразу, с первого раза
12 club des Cordeliers – “Общество прав человека и гражданина” заседало в здании бывшего монастыря Кордельеров
13 brouhaha (m) – шум (голосов)
14 Aboyeur (m) – крикун
15 la Commune de Paris – речь идет о муниципальном совете Парижа, созданном в 1790 году
16 substitut (m) – заместитель, товарищ прокурора
17 insurrectionnel – повстанческий
18 insurgé (m) – повстанец
19 la Convention – Конвент, высший законодательный и исполнительный орган Первой Французской республики
20 siéger – заседать
21 la Montagne – т.н. “Гора” – самые верхние скамьи Конвента, на которых заседали депутаты революционно-демократического крыла, возглавляемые Робеспьером и Дантоном
22 le Tribunal révolutionnaire – Революционный трибунал – чрезвычайный суд
23 le Comité de salut public – Комитет общественного спасения
24 invasion (f) – вторжение
25 levée (f) – ополчение
26 suspect – подозрительный
27 contrer – сопротивляться
28 flambée (f) – вспышка, подъем
29 Louis-Antoine Saint-Just – соратник и преданный сторонник Робеспьера
30 décréter – издавать постановление
31 Camille Desmoulins – деятель Великой французской революции, журналист, единомышленник Дантона

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Подписка
Свежий номер
Les + lus
  • La cathédrale Saint-Alexandre-NevskyLa cathédrale Saint-Alexandre-Nevsky Consacrée en 1861, elle est le premier lieu de culte permanent pour la communauté russe orthodoxe à Paris. L’architecture néo-byzantine…
  • Fran Cité, №76, 1/2017Fran Cité, №76, 1/2017
  • Le Grand PalaisLe Grand Palais Le Grand Palais est un monument de Paris situé dans un espace compris entre la Seine et l’avenue des Champs-Élysées,…
  • Mikhaïl BoulgakovMikhaïl Boulgakov Un écrivain ne se définit pas du tout par un certificat, mais par ce qu’il écrit. Cette phrase appartient au…
  • Le palais GallieraLe palais Galliera À la mort de son mari, la duchesse de Galliera est l’héritière d’une immense fortune dont elle se sert pour…

Les + populaires
  • Неизвестно
Commentaires
Участники клуба
  • Рисунок профиля (Антон Ткачук)
    активность: 1 неделя, 5 дней назад
  • Рисунок профиля (olga)
    активность: 2 недели назад
  • Рисунок профиля (sergei)
    активность: 4 недели назад
  • Рисунок профиля (Olga)
    активность: 1 месяц назад
  • Рисунок профиля (Pauline)
    активность: 1 месяц, 1 неделя назад
Группы
Мы ВКонтакте