Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Les Assises 2005 du Réseau

Les Assises 2005 du Réseau

Les Assises 2005 du Réseau

Les Assises 2005 du Réseau des universités partenaires

Les 28-30 octobre 2005, l’Ambassade de France a réuni, pour la troisième fois depuis la création du réseau, les universités partenaires à Tomsk. De nombreuses universités, notamment de province, ont répondu cette invitation. De nouveaux établissements d’enseignement supérieur ont souhaité cette année participer à la rencontre, suite à un contact établi par l’Ambassade ou après avoir consulté le site www.francomania.ru. Aujourd’hui, le réseau compte 80 universités partenaires (60 de province et 20 de Moscou).

Cette rencontre a permis à tout le monde de partager des expériences originales, parfois très dissemblables, selon les régions et le type de structure (Université d’Etat, technique, Institut, Académie, etc.).

Le réseau est appelé à s’étendre vers les régions les plus reculées de la Fédération de Russie. Au premier plan : l’extrême Orient, mais aussi le sud Caucase et le grand Nord. Les demandes en fond documentaire sont bien sûr justifiées pour des régions aussi éloignées, d’autant que les étudiants se montrent désireux de poursuivre une partie de leurs études en France. En cela, ils sont bien épaulés par leur administration qui s’est montrée, pour les établissements supérieurs de ces régions, très favorable à une coopération universitaire renforcée avec la France.

Il ressort de cette réunion essentiellement quatre points sur lesquels l’Ambassade mettra la priorité en 2006 :

  • les points EduFrance devront conforter / augmenter leur rayonnement. En effet, si de nombreuses universités se sont déclarées satisfaites, le nombre d’étudiants fréquentant les espaces EduFrance reste encore trop modeste dans l’ensemble du réseau. L’ouverture de nouveaux espaces EduFrance n’est pas d’actualité mais elle pourrait être étudiée dans les universités isolées à fort potentiel ;
  • le déficit de communication entre les différentes implantations françaises (Alliances françaises, centres régionaux de langue française, centres de ressources, universités partenaires) devra être comblé ;
  • les universités ayant bénéficié de dotations documentaires, mais n’ayant pas encore ouvert de centre de ressources, devront veiller à rendre ce fonds accessible dans les meilleurs délais et au plus grand nombre possible de visiteurs ;
  • les Assises doivent pouvoir répondre de manière plus exacte aux attentes des membres du réseau. L’existence du réseau, qui fête cette année son 3e anniversaire, doit désormais se donner les moyens de réfléchir aux actions qu’il souhaite entreprendre pour gagner en visibilité.

Les points EduFrance du réseau doivent assurer la promotion des études en France via cet opérateur en mettant en avant la gratuité des études en France (l’inscription dans une université française ne coûte que 200 euros environ pour une année). Les responsables des points EduFrance se rendent régulièrement sur le site www.edufrance.fr et www.edufrance.ru pour se tenir informés des nouveautés en matière de programmes et d’offres. Cette pratique doit être poursuivie et élargie à l’ensemble du réseau.

Intervention d'Armelle GROPPO, attachée de coopération universitaire à l'Ambassade de France

Intervention d’Armelle GROPPO, attachée de coopération universitaire à l’Ambassade de France

Les Alliances Françaises sont des partenaires tout désignés pour les projets régionaux à vocation éducative ou culturelle que les universités russes souhaiteraient initier ou auxquels elles souhaiteraient être associées. Une liste des AF existe sur le site www.francomania.ru.

D’autre part, seules les Alliances Françaises, avec l’Institut français de St Petersbourg et le Centre Culturel Français de Moscou sont habilités à organiser les examens du CIEP (DELF, DALF, TCF). A ce titre, il apparaît indispensable de nouer des liens avec ces implantations qui serviront de relais utile avec l’Ambassade.

L’Ambassade soutiendra pleinement les universités qui auront pour l’année 2006 un programme d’action à la fois dynamique, original et réaliste. L’appui méthodologique aux centres de ressources de ces universités sera poursuivi. Pour les régions les plus éloignées, un effort sera accordé par l’Ambassade pour mieux pourvoir les chaires de français des universités les plus isolées. Les universités initiant le plus de projets seront, dans la mesure des possibilités et de leurs demandes, associées aux manifestations culturelles à caractère linguistique (printemps des poètes, fête de la francophonie, Lire en fête) et éducatives (examens, formation) qui seront lancées pour 2006. Ces projets permettront de mieux fédérer les universités entre elles et de donner plus de corps au réseau.

Enfin l’extension du réseau demeure d’actualité et le Service de Coopération et d’Action Culturelle s’efforcera de répondre positivement aux universités qui souhaiteront y être associées, mais une nouvelle adhésion au réseau n’aura pas systématiquement pour corollaire l’ouverture d’un nouveau centre de ressources. Les efforts de l’Ambassade porteront prioritairement sur la consolidation de l’existant.

d’après www.francomania.ru

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (francomaman)
    активность: 3 дня, 5 часов назад
  • Рисунок профиля (travin-dimka)
    активность: 3 дня, 19 часов назад
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 4 дня, 19 часов назад
  • Рисунок профиля (dmitryfedorov)
    активность: 5 дней, 7 часов назад
  • Рисунок профиля (frk537021)
    активность: 1 неделя, 1 день назад
Группы
Мы ВКонтакте