Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

Fran Cité, №42, juillet-août 2009

Frédéric Diefenthal

Frédéric Diefenthal

Frédéric Diefenthal

Comédien et producteur français, il joue d’abord dans des spots publicitaires et apparaît dans des séries télévisées. Il joue également au théâtre dans les années 90. Mais c’est au cinéma qu’il rencontre réellement le succès. Après plusieurs petits rôles, il rencontre la gloire en 1998 grâce à Taxi de Gérard Pirès, rôle pour lequel il est nommé aux Césars dans la catégorie du Meilleur Espoir Masculin.

Samy Naceri

Samy Naceri

Samy Naceri

S’il y a des gens qui pensent que les meilleurs chauffeurs du monde sont à Marseille, c’est sûrement grâce à Samy Naceri qui a joué, en 1998, le rôle du conducteur de taxi dans le film produit par Luc Besson. La gloire avec tous ses effets pervers suit toujours le succès. Emporté, plus que son personnage, le jeune acteur a fait déranger la police à plusieurs reprises en donnant matière aux journalistes qui savent ne pas taire le scandale. Devenu plus calme et plus réservé, Naceri qui vient de créer sa propre entreprise, pense aujourd’hui au cinéma plus sérieux et plus intellectuel.

Luc Besson

Luc Besson

Luc Besson

Une seule énumération de ses films fait s’extasier : Subway, Le grand bleu, Léon, Le Cinquième élément, Jeanne d’Arc, Taxi ! Réalisateur, scénariste, producteur et romancier, Luc Besson attire toujours les superlatifs quoi qu’il ne fasse. Il est vraiment le meilleur cinéaste français de notre époque même s’il n’a toujours pas acquis de la gloire auprès de la critique professionnelle. Les spectateurs, eux ils s’en moquent de la critique et attendent impatiemment les nouveaux films de Besson.

Daniel Auteuil

Daniel Auteuil, un monstre sacré

Daniel Auteuil, un monstre sacré

Acteur et réalisateur français Daniel Auteuil a grandi dans un environnement artistique et était prédestiné à monter un jour sur les planches. Débarqué à Paris à l’âge de vingt ans, il plonge dans le monde de l’art dramatique et cinématographique. Dès son premier rôle au grand écran dans L’Agression de Gérard Pirès jusqu’au Caché du réalisateur Michael Haneke, le comédien jouit d’une grande popularité auprès du public.

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu

Gérard Depardieu apparaît comme un colosse du cinéma français. Son impressionnante filmographie accompagne plusieurs générations de spectateurs. C’est auprès de Bertrand Blier qu’il réussit haut la main son premier vrai test : Les Valseuses, ou la vie de trois marginaux dévoile toute la gloutonnerie d’un homme entier. Blier continue d’exploiter son charisme, François Truffaut démontrent ses capacités pour des rôles psychologiques, tandis que Veber et son tandem avec Pierre Richard lui permettent d’entrer sur le terrain du film populaire. Gérard apparaît sur écran sous toutes les capes : celle de Christophe Colomb, du colonel Chabert, de Cyrano, de Porthos ou d’Obélix. Cette alternance de rôles et de genres jalonne la carrière de Gérard Depardieu, synthèse parfaite du comédien populaire et de l’artiste exigeant.

Jean Reno

Jean Reno le Chevalier

Jean Reno le Chevalier

Après avoir suivi les cours du conservatoire de Casablanca, Jean Reno s’installe à Paris en 1970. Il suit alors l’enseignement de René Simon et débute au cinéma comme simple figurant. Deux ans plus tard, l’acteur en herbe rencontre Luc Besson. Ce dernier lui propose de collaborer. Cette collaboration lance définitivement sa filmographie. Le comédien musclé s’essaie également à la comédie en jouant le rôle d’un agent très spécial ou celui du comte Godefroy de Montmirail. French Kiss, Mission : impossible, Godzilla, Rollerball ou encore Da Vinci Code sont le résultat d’une deuxième carrière de l’autre côté de l’Atlantique.

Alain Delon

Alain Delon

Alain Delon

Né dans la banlieue parisienne et renvoyé constamment des établissements scolaires qu’il fréquente, Alain Delon s’engage à 17 ans dans la marine. Il ne tarde pas à partir pour l’Indochine, où il participe à de durs combats. De retour en France, il exerce divers petits métiers, notamment celui du fort des Halles. Pendant quelques mois, il hante Saint-Germain-des-Prés, se fait des amis. C’est par hasard, et parce qu’il est servi par un physique exceptionnel qu’il aborde les milieux du cinéma, sans formation dramatique particulière. En 1957, il se rend à Rome pour passer un essai et, à 22 ans, Alain Delon reçoit son premier rôle dans Quand la femme s’en mêle. La carrière cinématographique, longue de 87 films, commence.

Pierre Richard

Pierre Richard

Pierre Richard

Ses parents, entrepreneurs, souhaitent voir Pierre Richard prendre la relève. Mais leur fils préfère suivre des cours d’art dramatique. Dans ce cadre, il dévoile le personnage fanfaron qui sommeille en lui et intègre la troupe de Maurice Béjart. Le joyeux drille maladroit est né. L’acteur se donne en spectacle aux côtés de Victor Lanoux et leur duo fait fureur. En 1967, Pierre Richard s’adonne à la réalisation ainsi qu’à l’écriture et livre son premier film, Le Distrait. Claude Zidi, Yves Robert et bien d’autres cinéastes sont séduits par son style. Le Grand Blond avec une chaussure noire le propulse sur le devant de la scène et le personnage de François Perrin, d’une maladresse exemplaire, captive petits et grands. Il enchaîne alors les rôles et sa carrière bat son plein. Aujourd’hui, Pierre Richard, icône du cinéma, attendrit et séduit aussi bien par son jeu d’acteur que par ses talents de scénariste.

Jean-Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo

Jean-Paul Belmondo

Le 9 avril 2008, Jean-Paul Belmondo a célébré son 75-e anniversaire. Né dans une famille artistique (son père était sculpteur et sa mère artiste-peintre), Jean-Paul rêvait toujours du métier d’acteur du cinéma. Après avoir terminé brillamment le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, Belmondo a débuté à l’écran. Il est devenu très vite connu grâce à ses rôles chez Godard et chez Truffaut, ce dernier ayant hautement apprécié la complétude et l’universalité du jeune talent. Excellant cascadeur, Belmondo a maîtrisé presque tous les genres cinématographiques, dont l’aventure, la fantaisie, l’action et le drame. Aujourd’hui, il méprise la vieillesse, et l’amour populaire ne le quitte pas.

François Truffaut

François Truffaut

François Truffaut

Utilisant la tribune des « Cahiers du cinéma », de jeunes cinéastes français ont engagé dans les années 50 le combat pour un nouveau cinéma : libre, intellectuel, moralement parlant. C’était la Nouvelle Vague, le mouvement cinématographique enrichi par plus de 20 films de François Truffaut. En tournant ses personnages dans la rue (et non plus en studio), Truffaut a su créer ses films, souvent au caractère autobiographique, avec une grande liberté narrative. Beaucoup d’acteurs – français et étrangers, connus et débutants – ont tourné dans les films de Truffaut qui font partie de l’héritage cinématographique du XXe siècle et sont étudiés aujourd’hui dans les plus prestigieuses écoles de cinéma du monde entier.

Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 1 неделя, 3 дня назад
  • Рисунок профиля (darianna)
    активность: 2 недели, 2 дня назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 1 месяц, 2 недели назад
  • Рисунок профиля (rina)
    активность: 11 месяцев, 2 недели назад
  • Рисунок профиля (diadi)
    активность: 1 год назад
Группы
Мы ВКонтакте