Рекомендована Отделом по культуре
Посольства Франции в России

D comme Dacar

D comme Dacar

D comme Dacar

Le Sénégal c’est surtout, un pays de transitions rapides entre l’Afrique sèche et l’Afrique humide, entre les mondes arabe et noir, entre l’Atlantique et l’intérieur du continent.

L’histoire

L’histoire du Sénégal est à la fois celle des influences africaines, arabes et occidentales qui l’ont façonné3. Il y a 50 000 ans, des hommes vivaient déjà au Sénégal, comme le prouvent également les fouilles4 les plus récentes effectuées sur la presqu’île du Cap-Vert (Dakar). Des cercles de mégalithes, dressés vers le ciel, que l’on trouve aux environs de Nioro-du-Rip sont le vrai symbole du passé du Sénégal.

Les hommes qui occupèrent à l’époque le nord du Ghana et la Gambie, les Zénagas étaient d’origine Berbère. Bien qu’aucune preuve certaine n’ait pu être apportée, le nom du Sénégal pourrait provenir de ceux-ci. Une autre version beaucoup plus crédible, tend à attribuer le nom du Sénégal au mot «Ouolof Sunnu gal» qui veut dire «notre pirogue».

C’est l’explorateur portugais Cadamosco, qui le premier découvrit la presqu’île du Cap Vert, établissant ainsi le premier contact européen du Sénégal en 1445. Dès lors, la présence des Portugais sur les côtes du Sénégal fut concurrencée par les Britanniques puis par les Hollandais. Au XVIIe siècle, les Français s’installèrent à leur tour le long des côtes du Sénégal où, en 1659, ils fondèrent Saint-Louis.

Fiche d’identité du Sénégal

Nom : République du Sénégal
Situation : Etat d’Afrique occidentale. Limité au nord par la Mauritanie, à l’est par le Mali, au sud par la Guinée et la Guinée-Bissau, au sud-ouest par la Gambie (enclavée), à l’ouest par l’océan Atlantique.
Taille : Avec ses 196 720 km2 c’est un pays plat, ouvert et contrasté.
Climat : De type sahélien1 (caractérisé par deux saisons principales, une saison sèche et une saison des pluies (hivernage) ). Cette région est par excellence, celle des cultures diverses, notamment fruitières et maraîchères2
Population : 9 000 000 habitants (dont le nom est » sénégalais «)
Capitale : Dakar (1 820 000 habitants)
Langue officielle : français
Unité monétaire : franc CFA (franc de la Communauté financière africaine, indexé sur le cours de l’euro : 1 euro = 655,957 francs CFA)
Statut : République de type présidentiel et multipartiste.
Pouvoir législatif : Assemblée nationale (120 sièges).
Chef de l’Etat (Président de la République) : Abdoulaye Wade
Divisions administratives : 10 régions

De 1677 à 1814, les Hollandais, les Français et les Britanniques se disputèrent sans cesse la maîtrise du Sénégal. Mais le traité de Paris signé le 30 mai 1814 rendit le Sénégal à la France. L’emprise5 française se limitait alors à Saint-Louis, Gorée, Rufisque et à quelques escales fluviales6.

Dès 1852, la politique coloniale française prit une nouvelle orientation avec la nomination du général Louis Faidherbe, comme gouverneur. En 1857, Faidherbe fonda Dakar et organisa la colonie du Sénégal, dont il fit la base de la conquête de l’Afrique occidentale. Des postes militaires furent créés jusqu’en Casamance.

La résistance à la conquête coloniale se poursuivit néanmoins. Mais peu à peu, entre 1876 et 1891, les dernières résistances contre l’occupation coloniale furent successivement défaites.

En 1910 commencèrent les travaux du port de Dakar ; très vite, la ville devint la plaque tournante7 de la colonie et au juin de 1958 la capitale du Sénégal déménagea à Dakar. Ancienne colonie française, devenu indépendant le 20 juin 1960, le pays joue depuis cette date un important rôle dans la région et plus globalement sur le continent africain.

Le Sénégal d’aujourd’hui

Pour mieux comprendre le Sénégal d’aujourd’hui, il faut d’abord se renseigner sur les ethnies représentant la population du pays. Il en existe un nombre considérable. Certaines sont depuis longtemps installées dans la région, d’autres sont venues plus tard au gré8 des guerres, conquêtes, sécheresse. Ci-dessous sont présentées les plus nombreuses ethnies.

Les Wolofs constituent le premier groupe ethnique du Sénégal. Le wolof devenu la langue principale du Sénégal est parlé par près de 80 % de la population.

Les Lébous sont des pêcheurs depuis des générations.

On trouve les Peuls, en particulier, près du cours du Sénégal, mais ils se sont répandus à travers toute l’Afrique occidentale, où ils sont appelés Foulas, Foulanis, Foulbés ou Poulos.

Les Toucouleurs sont comme leurs parents peuls, des bergers. Ils occupent la rive gauche du fleuve Sénégal. Ils ont été parmi les premiers à se convertir à l’islam.

Les Sérères constituent le deuxième groupe ethnique du Sénégal et de Gambie. Ils vivent dans les zones boisées et cultivent la terre.

Les Diolas se subdivisent en plusieurs sous-groupes. Ils cultivent le riz et vivent dans les régions forestières. Ils sont animistes.

La clé d’entrée du Sénégal

Bien que le français soit la langue officielle il ne faut pas oublier l’existence des autres langues africaines parmi lesquelles le wolof, le sérère et le peul sont les plus parlées. Il paraît utile de présenter quelques simples phrases qu’on peut utiliser ayant pour but de passer pour un individu très poli. Quoi de plus naturel de dire » bonjour » en langue maternelle de votre interlocuteur?
«Mangui fi rek!» (Wolof), «Méhémène!» (Sérère), «Kassumay!» (Diola).

Le rituel des salutations chez les Wolofs, reste très présent. Ainsi, n’ayez pas peur de saluer plusieurs fois la même personne dans la journée à partir du moment où vous vous êtes quittés. La tradition Wolof veut que l’on répète lors des salutations le nom de son interlocuteur.

Le serrage de main est également très important. On serre la main aux hommes comme aux femmes. Ne vous étonnez pas si on vous tient la main un certain temps. On peut serrer la main pendant toute la durée des salutations.

Le «Salam Aleykoum — Maleykoum Salam» musulman est omniprésent sauf en Casamance. N’hésitez pas à l’employer au maximum! C’est la clé d’entrée du Sénégal. Salamaleykoumez à outrance9!

L’habitat

Un des traits caractéristiques du Sénégal reste l’habitat qui, comme partout dans le monde, s’est adapté aux contraintes climatiques et professionnelles de chaque région, de chaque ethnie.

L’habitat traditionnel diola est constitué de mur en terre. Il s’agit véritablement de maisons contenant plusieurs pièces (en moyenne au moins 5). Cette architecture complexe est également enrichie de greniers à riz présent dans toutes les cases10 , principalement au-dessus des chambres des chefs de famille. L’habitat traditionnel diola est en effet composé de chambres, d’une salle commune que l’on peut considérer comme un salon, et d’une grande terrasse couverte entourant parfois l’intégralité de la case. Toutes les cases sont construites sur un socle de terre d’environ 50 cm afin de surélever l’habitat et de l’isoler de l’humidité du sol. La couverture de la toiture de ces cases toujours rectangulaires est généralement constituée de chaume11 permettant d’empêcher complètement la pénétration de l’eau dans les greniers contenant le riz. Les terrasses et les petites fenêtres assurent à la maison une très bonne circulation de l’air et une fraîcheur renforcée par l’utilisation de la terre pour les murs.

La vie culturelle du Sénégal doit être considérée à travers le fait que c’est un pays à majorité musulmane. Cela explique pourquoi l’art dans sa forme figurative est proscrit12 et pourquoi l’art de la sculpture est inexistant. De plus, beaucoup d’activités artistiques sont oubliées. Pourtant la musique fait partie des activités culturelles qui font rayonner le Sénégal. Des artistes célèbres au plan international sont natifs du Sénégal. Youssou Ndour, Baba Maal, Touré Kunda etc… sont les plus représentatifs. Un style sénégalais s’est imposé comme référence musicale africaine: LE MBALAKH. Ce style de musique est caractérisé par le mélange d’instruments de musique traditionnels et modernes. Mais le Mbalakh, qui reste le style typiquement sénégalais n’est pas le plus prometteur. En effet depuis deux ou trois ans, les jeunes sénégalais écoutent de plus en plus de reggae et surtout de Rap.

Résumette

La République présidentielle du Sénégal se trouve à l’ouest du continent africain et se baigne par l’océan Atlantique.
L’histoire du Sénégal est marquée par la présence des Européens — Hollandais, Britanniques, Portugais et Français — qui fondant les grandes villes sénégalaises comme Dakar et Saint-Louis, ont beaucoup contribué à la formation du pays riche en traditions commerciales.
Le Sénégalais n’est pas une nationalité, mais une citoyenneté, le Sénégal est donc un pays multinational où cohabitent les Wolofs, les Lébous, les Peuls, les Diolas, tous communiquant en français.
Très particulière est l’architecture traditionnelle du Sénégal qui date des siècles passés. Une maison sénégalaise est construite de la terre, grâce à quoi l’intérieur de l’habitat est toujours préservé de la chaleur de soleil.
La gastronomie du pays abonde en poisson et en légumes. Quant à la culture artistique, le style de musique sénégalais — le mbalakh — est très apprécié par les connaisseurs du monde entier.

1 sahélien — сахельский, т.е. принадлежащий к зоне перехода между Сахарой и тропическими территориями с влажным климатом, часто подвергающимися засухе.
2 culture (f) maraîchère — овощеводство
3 façonner — формировать
4 fouilles (pl) — раскопки
5 emprise (f) — влияние
6 escale (f) fluviale — речной порт
7 plaque (f) tournante — центр, перекресток
8 au gré de — по воле
9 à outrance — в избытке
10 case (f) — хижина
11 chaume (m) — солома для кровли
12 proscrit — запрещенный
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Пока оценок нет)
Загрузка...
Vous aimerez aussi
Купить онлайн
Свежий номер
Архив
Участники клуба
  • Рисунок профиля (dmitryfedorov)
    активность: 13 часов, 7 минут назад
  • Рисунок профиля (sergakabond)
    активность: 1 день, 17 часов назад
  • Рисунок профиля (frk537021)
    активность: 3 дня назад
  • Рисунок профиля (22222demetre-mail-ru)
    активность: 1 месяц назад
  • Рисунок профиля (bennot)
    активность: 1 месяц, 1 неделя назад
Группы
Мы ВКонтакте